Château de Fontainebleau - entrée principale

France – Château de Fontainebleau

Petite publication programmée pendant que je profite des vacances en Auvergne ; c’est l’occasion de rattraper quelques souvenirs et photographies 🙂

L’an dernier, à Pâques, nous avons passé un week-end châtelain à Fontainebleau et Vaux-le-Vicomte, deux magnifiques châteaux que nous n’avions pas encore visité.

Le Château de Fontainebleau fut la demeure favorite de François Ier, et l’influence de la Renaissance y est très palpable dans ses intérieurs, même si le château en lui-même puise dans plusieurs époques, du Moyen-Âge (XIe siècle) au XIXe siècle (avec le Théâtre de Napoléon III). Henri IV (qui l’agrandit de plusieurs ailes et d’un jeu de paume), Louis XIV (qui fit retravailler ses jardins et ajouté un théâtre), puis plus tard Napoléon Ier (qui y tînt sa cour) ne sont que quelques uns des plus illustres couronnés à y avoir vécu.

Les parcs environnants ne sont pas en reste, en terme de mélange de genres et d’époques, entre le Jardin de Diane, le Jardin anglais, les parterres redessinés par Le Nôtre et le parc avec son canal (mis en place avant même celui de Versailles).

 

 

Fontainebleau fut très agréable car nous nous sommes arrangés pour éviter la foule de touristes et visiter le gros du château entre midi et deux, tout en gardant les jardins pour l’après-midi.

Pour qui aime l’histoire et prendre le temps de mettre ses pieds dans les pas de l’Histoire, il faut bien compter cinq heures pour profiter de l’endroit !

 

Pochette imperméable

D.I.Y. * Pochette imperméable

Pochette imperméable

 

Toujours dans le kit voyage de Tatiana, cette fois une « simple » pochette imperméable, zippée, tout comme demandée. Pratique pour mettre dedans une serviette encore mouillée, par exemple. Après la trousse boîte, c’était du gâteau ^.^

Matériel :

  • Un rectangle de tissu de 80 x 35cm
  • Un rectangle de toile plastifiée de 80x35cm
  • Une fermeture éclair de 30cm.

Plan de coupe : 

plan_coupe_pochette

Préparation :

Placer la fermeture éclair entre les deux tissus (bords jaunes sur le schéma) et piquer de chaque côté. J’ai jugé plus simple de partir dans ce sens-là : vous n’avez ensuite qu’à retourner la pièce (plastique à l’extérieur) et à piquer les deux bords (traits verts) pour refermer la pochette. J’ai ajouté une fioriture en pliant la pochette selon les traits pointillés bleus, ici.

Trousse de toilette

D.I.Y. * Trousse de toilette boîte

Trousse de toiletteTrousse de toilette

Puisque je rattrape mon retard pour les cadeaux de Noël « fait maison, voici la trousse que j’ai fais pour Tatiana (le thème était « des trucs pratiques quand on voyage »).

Du coup pour réunir tous les tubes réutilisables format avion/brosse gain de place/serviette micro-fibre et cie, une trousse de toilette en forme de boîte était utile. Je l’ai volontairement faite en tissu et non en feutre, comme j’avais pensé le faire à la base. L’idée étant qu’elle puisse se compacter au maximum dans une valise bourrée en vrac ^.^

Je l’ai néanmoins doublée, parce que ça fait plus propre, quand même, comme finition (même s’il faut deux fois plus de temps pour la réaliser, du coup…). J’avais trouvé un joli tissu bleu marine à motif, que je trouvais plutôt distingué, et la doublure est en toile de lin bleu ciel.

 

Plan de découpe :

plan_coupe_trousse_boîte

 

Matériel :

  • 2 coupes de tissus de 80 x 60cm (mesure sans marge pour les ourlets). Ici, un tissu de lin et un de coton.
  • 1 fermeture éclair de 50cm
  • 1 bobine de fil assorti

Préparation :

Couper en double la pièce telle que présentée.

Fixer d’abord la fermeture éclair entre les deux tissus, le long des lignes oranges sur le schéma.

Ensuite, vient la partie plus compliquée. Comme on travaille avec une doublure, il faut penser à faire les coutures de façon à ce qu’elles soient enfermées entre les deux tissus. J’ai préféré prendre le temps d’assembler d’abord avec mes épingles pour être sure de mon coup plutôt que de foncer bille en tête comme je fais d’habitude.

J’ai commencé par assembler les côtés marqués d’un trait jaune ; d’abord côté doublure, ensuite côté beau tissu.

Ensuite, les côtés violets, puis pour finir, les côtés verts. J’ai « coincé » les rabats de la fermeture éclair dans la doublure des côtés de la trousse pour que ce soit plus joli. J’ai fais les finitions à la main, ma machine n’étant pas très performante sur les multiples épaisseurs.

Trucs en plus : 

Je ne les ai pas indiqués plus haut mais j’ai ajouté deux poches intérieures sur les longs côtés de la trousse. C’est facultatif mais ça permet d’organiser un peu le tout.

J’avais prévu aussi d’ajouter une poignée sur l’un des côtés mais je ne m’en suis souvenue qu’une fois la trousse finie…

La ville d'Annecy

France – Annecy

La Saint-Valentin n’est qu’un prétexte pour vous présenter quelques photos d’Annecy, une de nos destinations préférées en amoureux 🙂 Nous y sommes déjà allés plusieurs fois, à chaque fois avec le même enchantement. La ville, le lac, les excursions en bateau, les fondues, les châteaux, ce petit paradis est vraiment une destination idéale pour un week-end de pause !

 

La vieille-ville est toute d’ocres et vieilles pierres :

 

 

 

Excursion à bord du Cyrano, petite vedette en acajou :

 

 

Destination Menthon :

 

Retour par Saint-Jorioz :