Renard argenté

Confiture de mirabelles à la vanille

Les paniers que l’on prend à la ferme en ce moment comporte toujours des kilos de prunes. Comme c’est un fruit plutôt fade, je le transforme systématiquement en compote (avec de la cannelle pour donner un goût)… sauf les mirabelles qui elles ont le droit de devenir des confitures, mais avec un peu de vanille.

Ingrédients :

  • 1kg environ de fruits (800g une fois dénoyautés)
  • 600g de sucre de canne
  • 1/2 gousse de vanille

Préparation :

  • Laver et dénoyauter les mirabelles.
  • Les laisser macérer une douzaine d’heure avec le sucre et la 1/2 gousse de vanille fendue et grattée (cette étape est dispensable mais elle permet de mieux confire les fruits ; et quand on a peu de temps devant soi, c’est pratique aussi !).
  • Laisser cuire à feu moyen pendant 40 minutes environ. Quand la confiture commence à prendre, verser en pots en enlevant les gousses de vanille pour ne pas qu’elle masque complètement le goût des prunes.

Vous pouvez mixer les fruits au préalables mais pour le coup, les mirabelles un peu confites me plaisent bien. Les gousses de vanille pourront resservir à la prochaine bassine de confiture, ou à parfumer le pot de sucre vanillé qui trône sur mon étagère 🙂

Renard argenté

Crème de marrons à la vanille

Crème de marrons

La crème de marrons est un de ces délices qui se mérite ! J’ai le souvenir d’une table de cuisine envahie de marrons et d’un après-midi entier passé avec ma mère pour en préparer quelques pots, doigts noircis et ébouillantés… Effectivement, la préparation en elle-même est assez fastidieuse. Cette année, j’ai triché. Je suis partie de marrons en bocaux déjà préparés (et cuits au naturel) pour m’épargner toute la partie compliquée.

Néanmoins je vous livre la version complète, au cas où vous ayez l’âme courageuse (ou beaucoup de petites mains pour vous aider).

Ingrédients (pour 4 pots de 500g)

  • 2kg de marrons (sachant qu’il est impossible, dit le bouquin de ma mère, de traiter plus de 2kg à la fois. Ou alors vous avez invité toute votre famille, arrière-petit-cousin compris, et vous les avez tous motivés à se lancer dans la confection de la confiture…) (ou 1kg500 de marrons décortiqués et cuits au naturel, pour aller plus vite)
  • 1 gousse de vanille par kg de purée de marrons
  • 1 feuille de laurier (sèche, bien sûr)
  • et 1kg de sucre par kilo de purée de marrons

Préparation :

Préparation des marrons  :

  • Inciser les marrons sur tout le pourtour et les mettre dans l’eau bouillante pendant 5 minutes. Les enlever au fur et à mesure pour les débarrasser de la coque dure et du duvet.

Note : si les marrons sont frais, on peut déjà enlever la coque dure sans les passer par l’eau bouillante, ce qui sauvegarde un peu les doigts. Mais il faudra quand même les ébouillanter pour enlever le duvet, et là ça ne marche que tant que les marrons sont bouillants.

C’est cette étape que j’ai évité en les achetant déjà préparés, et c’est vraiment la plus pénible. Après le reste est facile !

Préparation de la purée :

  • Mettre les fruits dans une casserole juste recouverts d’eau avec le laurier, et faire cuire jusqu’à ce qu’ils s’écrasent facilement. Avec des marrons déjà préparés, ça va très vite.
  • Réduire ensuite en purée fine (après avoir enlevé le laurier) au moulin à légumes (grille moyenne puis fine) (je suis restée à la grille moyenne, personnellement).
  • Peser la purée.

Préparation du sirop :

  • Faire un sirop vanillé. Dans une grande casserole, mettre le même poids en sucre qu’il y a de purée de marrons. Ajouter un verre d’eau par kg de sucre, et la / les gousses de vanille coupées en deux et mettre sur feu moyen.
  • Quand le sirop fait des perles, ajouter la purée de marrons et bien mélanger.
  • Laisser cuire une quinzaine de minutes et mettre dans des pots stérilisés.

La crème de marrons s’utilise ensuite de multiples façons : à la cuillère, en mousse, pour garnir une génoise, dans des muffins, sur des crêpes, etc, etc…

Renard argenté

Clafoutis aux cerises et aux amandes

IMG_2236

Une recette tirée (et modifiée) de mon bouquin fétiche « Flans, fars et clafoutis » de Isabel Brancq-Lepage (j’avais écumé les livres de cette collection à l’époque) – exécutée avec des cerises de pays bien mûres 🙂

Pour ce genre de plat, je privilégie le lait entier, plutôt qu’écrémé, pour apporter plus de saveur à l’appareil. Parfumé à la vanille, c’est encore ce que je préfère, mais il est possible d’ajouter plutôt de la cannelle – ou d’utiliser du lait d’amande à la place de lait de vache.

 

Ingrédients :

  • 500g de cerises
  • 1 gousse de vanille (ou 1cc d’extrait de vanille maison)
  • 130g de farine
  • 150g de sucre
  • 4 oeufs
  • 40cl de lait entier
  • Deux poignées d’amandes

Préparation :

  •  Préchauffer le four à 210°C.
  • Laver les cerises et les équeuter.
  • Si vous optez pour la vanille entière : fendre la gousse en deux et la laisser infuser dans le lait – faire chauffer à feu très doux. Racler la gousse de vanille à la pointe d’un couteau pour que les grains se mélangent au lait.
  • Si vous optez pour l’extrait de vanille : verser l’extrait directement dans le lait et faire chauffer à feu très doux.
  • Pendant ce temps, dans un saladier, battre les oeufs en omelette et ajouter le sucre sans cesser de battre.
  • Quand le mélange est homogène, ajouter progressivement la farine, toujours en battant énergiquement.
  • Incorporer le lait vanillé.
  • Fariner le fond du plat à clafoutis, disposer les cerises et verser la pâte dessus.
  • Répartir les amandes par dessus (ainsi elles seront sur le dessus du clafoutis et seront légèrement grillées au four pendant la cuisson).
  • Enfourner 25 minutes, laisser tiédir avant de déguster.

 

Bon appétit !

Renard argenté

Lunettes à la vanille

Depuis quelques jours, cette recette des sablés ultra vanillés de la Popotte de Manue me narguent. Comme je n’ai pas besoin de faire les yeux de chat potté pour avoir le droit de faire des gâteaux chez mes parents, sitôt la tarte pour mon père faite, je me suis attelée aux sablés. Modifiés en lunettes (« monocles » serait plus juste) parce que ça aussi, ça faisait longtemps que je voulais en faire.

Ingrédients (pour dix monocles et plein de petits) :

  • 110 g de beurre mou
  • 50 g de sucre glace
  • 10 gtt d’extrait naturel de vanille
  • 1 oeuf
  • 230 g de farine + 1 cc de levure chimique
  • 40 g de sirop de miel (i.e. 20g de miel allongé de 20g d’eau de fleur d’oranger/eau plate)
  • de la confiture

Préparation :

  • Mélanger le beurre mou et le sucre glace jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Aromatiser à la vanille.
  • Ajouter l’oeuf, puis la farine et le sirop de sucre, petit à petit, jusqu’à obtenir une pâte souple et lisse.
  • L’étaler sur un demi centimètre d’épaisseur. Découper des ronds à l’emporte pièce (une vingtaine). Pour la moitié de ces ronds, découper une autre forme à l’intérieur (des étoiles, pour moi).
  • Au milieu des ronds plein, déposer une cuillère à café de confiture. Poser dessus une des formes évidées.
  • Enfourner dix à quinze minutes à 220°C.

 

Pour le thé en cuisine en famille, c’est parfait !