Renard argenté

Sablés aux jaunes d’oeufs – biscuits de Noël

Ces sablés sont une recette que je fais systématiquement après les étoiles à la cannelle, pour ne pas gaspiller les jaunes d’œufs qui restent 🙂 La pâte se découpe à l’envie, mais cette année j’ai fais des genre de poinsettia pour utiliser aussi le glaçage qui me restait – après l’avoir coloré en rouge et en jaune.

Ingrédients :

  • 200g de beurre
  • 100g de sucre
  • 3 jaunes d’œufs
  • 1 pincée de fleur de sel
  • le zeste d’un citron (ou d’orange, ou rien du tout).
  • 320g de farine
  • un reste de glaçage royal (mélange de blanc d’œuf et de sucre glace) ou du beurre

Préparation :

  • Laisser ramollir le beurre à température ambiante, puis le mélanger au sucre, aux jaunes d’œufs battus, sel et zeste. Travailler à la cuillère en bois jusqu’à obtenir une pommade.
  • Ajouter alors la farine et malaxer jusqu’à obtenir une pâte souple.
  • Découper à l’emporte pièce. Si vous n’utilisez pas de glaçage royal, dorer au beurre fondu.
  • Enfourner 10 minutes à 220°C.
  • Si vous utilisez un glaçage royal, recouvrir les biscuits une fois refroidis de glaçage et laisser sécher quelques heures.

 

Sablés au thé du Hammam et chocolat blanc

Sablés au Thé du Hammam et chocolat blanc

Sablés au thé du Hammam et chocolat blanc

Pour Pâques, mon compagnon m’a offert un assortiment de thés et chocolat du Palais des Thés – qui accorde l’un avec l’autre comme on accorderait du vin avec du fromage. Personnellement je préfère le thé et le chocolat 😀 Et bien ce n’était pas du tout un simple positionnement marketing car les accords sont vraiment bien faits et équilibrés. Ce qui m’a donné l’idée d’en faire des… sablés, biscuits croustillants au thé et recouvert du chocolat assorti.

En l’occurrence, Thé du Hammam avec chocolat blanc 🙂

Ingrédients (pour un cinquantaine de biscuits) :

  • 250g de farine,
  • 2 cs de Thé du Hammam (un thé vert aux arômes de rose, datte verte, fruits rouges et fleur d’oranger)
  • 2 pincée de sel,
  • 225g de beurre à température ambiante,
  • 60g de sucre glace,
  • 2 cs de zeste d’orange non traitée (je zeste toujours mes agrumes bios et les fait sécher pour les utiliser plus tard en infusion ou pâtisserie).
  • 100g de chocolat blanc à pâtisser (de qualité, ici de chez les Frères Henner à Strasbourg)

Préparation :

  • Moudre le thé du Hammam (ou n’importe quel autre thé vert avec le même genre de parfum) au mortier avec les zestes s’ils sont secs.
  • Dans un saladier, mélanger la farine, le thé moulu et le sel.
  • Battre en pommade le beurre avec le sucre glace (et les zestes s’ils sont frais), et incorporer le mélange de farine petit à petit jusqu’à obtenir une boule de pâte bien homogène.
  • Former deux boudins de 4 cm de diamètre, aplatir les extrémités et placer au frigo pendant une à deux heures, pour qu’ils durcissent.
  • Couper alors des tranches de 5mm d’épaisseur (c’est là que l’homogénéité a son importance, sinon la pâte se casse au moment de couper) et les poser sur une plaque à pâtisserie, sans trop les serrer ! A la cuisson ils s’étaleront un peu 😉
  • Enfourner à 180°C pendant 10 à 15 minutes (jusqu’à ce que les bords colorent).
  • Les laisser refroidir avant de faire fondre le chocolat au bain marie.
  • Appliquer une petite couche de chocolat sur la moitié des biscuits.
  • Laisser figer le chocolat avant de mettre en boîte (une demie-heure au frigo accélère le processus).

Le Palais des thés déclinait le chocolat noir avec un thé Grand Yunnan, et le chocolat au lait avec un thé vert à la poire, pour les prochaines variante 🙂

Sablés aux épices

Sablés aux épices

Sablés aux épices

Le livre que vous voyez sur la photo est presque aussi vieux que moi… mais ma mère l’a gardé avec ses livres de cuisine pour CETTE recette de biscuits sablés.

Ingrédients :

  • 250g de farine
  • 125g de beurre ramolli
  • 125g de sucre roux
  • 1 oeuf battu
  • 2 cc de cannelle (ou autre épices : badiane, gingembre…)
  • 1 pincée de sel

Pour le glaçage :

  • 125g de sucre glace
  • 1 ou 2 cs de jus de citron
  • colorants alimentaires

Préparation :

  • Fouetter le beurre ramolli avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange mousseux.
  • Battre l’œuf et l’ajouter au mélange.
  • Dans un bol à part, mélanger la farine, le sel et les épices.
  • Mélanger ensuite les deux appareils jusqu’à obtenir une pâte ferme et non collante.
  • Etaler la pâte sur 5mm et découper à l’emporte pièce.
  • Enfourner 20 minutes à 180°C.

 

Pendant ce temps, vous pouvez préparer le glaçage en mélangeant le sucre glace au citron, puis en ajoutant les colorants alimentaires souhaités. Pour ma part je l’ai laissé blanc et me suis contentée de faire les détails des petits lapins de Pâques 🙂

Les petites fleurs sur la photo sont garnies au lemon curd, ou au chocolat.

Renard argenté

Lunettes à la vanille

Depuis quelques jours, cette recette des sablés ultra vanillés de la Popotte de Manue me narguent. Comme je n’ai pas besoin de faire les yeux de chat potté pour avoir le droit de faire des gâteaux chez mes parents, sitôt la tarte pour mon père faite, je me suis attelée aux sablés. Modifiés en lunettes (« monocles » serait plus juste) parce que ça aussi, ça faisait longtemps que je voulais en faire.

Ingrédients (pour dix monocles et plein de petits) :

  • 110 g de beurre mou
  • 50 g de sucre glace
  • 10 gtt d’extrait naturel de vanille
  • 1 oeuf
  • 230 g de farine + 1 cc de levure chimique
  • 40 g de sirop de miel (i.e. 20g de miel allongé de 20g d’eau de fleur d’oranger/eau plate)
  • de la confiture

Préparation :

  • Mélanger le beurre mou et le sucre glace jusqu’à ce que le mélange blanchisse. Aromatiser à la vanille.
  • Ajouter l’oeuf, puis la farine et le sirop de sucre, petit à petit, jusqu’à obtenir une pâte souple et lisse.
  • L’étaler sur un demi centimètre d’épaisseur. Découper des ronds à l’emporte pièce (une vingtaine). Pour la moitié de ces ronds, découper une autre forme à l’intérieur (des étoiles, pour moi).
  • Au milieu des ronds plein, déposer une cuillère à café de confiture. Poser dessus une des formes évidées.
  • Enfourner dix à quinze minutes à 220°C.

 

Pour le thé en cuisine en famille, c’est parfait !