Vaux-le-Vicomte, point de vue de la Transparence

France – Château de Vaux-le-Vicomte

Toujours dans la virée châtelaine de Pâques 2015, cette fois c’est le Château de Vaux-le-Vicomte qui nous a occupé la journée. Mieux vaut prendre les billets sur internet, surtout en période de Pâques, cela évite de se retrouver noyés dans la masse grouillante de familles et permet de couper directement la file… Nous avons opté pour une visite entre midi et deux aussi, c’était un petit miracle de n’avoir que trois ou quatre personnes en même temps que nous dans chaque pièce… surtout vu la masse de monde au dehors (éviter Pâques à Vaux-le-Vicomte. La chasse aux oeufs n’a vraiment aucun intérêt de toute façon ^^).

Autant Fontainebleau fut le résultat de siècles de constructions par  la royauté Française, autant Vaux-le-Vicomte est le travail d’un seul homme : Nicolas Fouquet, surintendant des finances de Louis XIV.

Louis le Vau (premier architecte du Roi), Charles le Brun (fondateur de l’académie de peinture), et Le Nôtre, que l’on ne présente plus, déployèrent à Vaux-le-Vicomte tous leurs talents, si bien que Versailles n’est qu’une copie de ce château (que je compte dans les plus beaux châteaux français, avec Chambord).

Je vous conseille vivement de faire attention à toutes les merveilles de perspectives et trompe-l’oeil mis en oeuvre par ces trois artistes-là… « Le point de vue de la Transparence » aura été abondamment copié par les admirateurs étrangers (y compris jusqu’au « Château de la Reine » à Stockholm) mais sans égaler cette précision d’orfèvre !