Crèmes au chocolat

Petites crèmes au chocolat et fève Tonka

Crèmes au chocolat

Hercule Poirot prenait son petit déjeuner dans son luxueux appartement de Mayfair, havre de paix tout entier dévoué au double culte de l’angle droit et de la symétrie. Et il venait de se régaler de sa brioche et de sa tasse de chocolat chaud quand, rompant incongrûment avec la sacro-sainte tradition – car c’était un être d’habitudes et qui dérogeait rarement à la routine -, il pria de but en blanc son fidèle valet de chambre, Georges, de lui en préparer une seconde tasse.

Agatha Christie, Black Coffee

… il n’en fallait pas plus de ma lecture de petit-déjeuner pour que j’ai envie de me faire des crèmes au chocolat. L’ajout de la fève tonka est facultatif (on peut le remplacer par de la vanille, ou de la cannelle, ou rien du tout) mais je trouve qu’elle magnifie le goût du chocolat de très belle façon.

Ingrédients (pour 3 ramequins) :

  • 1 oeuf + son jaune
  • 20cl de lait entier
  • 30g de sucre en poudre
  • 80g de chocolat noir de qualité
  • 1/2 fève tonka (facultatif).

Préparation :

Préchauffer le four à 150°C.

Faire fondre au bain marie le chocolat, et le délayer dans le lait. Battre au fouet jusqu’à ce que le chocolat ait complètement fondu.

Pendant ce temps, battre en mousse l’oeuf et le jaune supplémentaire, et ajouter le sucre en poudre.

Quand le chocolat a fondu, râper la fève tonka et fouetter de nouveau pour homogénéiser le mélange.

Verser le mélange chocolat et lait sur les oeufs, fouetter vigoureusement pour éviter la formation de grumeaux, et verser dans les ramequins.

Placer les ramequins dans un plat allant au four et rempli d’eau à moitié, puis enfourner et faire cuire ainsi au bain marie 30 minutes environ.

Laisser refroidir, puis placer les ramequins au frigo une heure avant dégustation.

Il fut interrompu dans ses pensées par l’arrivée silencieuse de Georges, qui apportait cette seconde tasse de chocolat bienvenue.