Renard argenté

Biscuits citron-amandes – version Saint Valentin

La Saint Valentin n’était qu’une excuse pour faire du bricolage et des biscuits avec un air italien – parfumé au citron et aux amandes 🙂 Et il est encore temps de s’y mettre avant ce soir !

La recette est assez simple et peu importe quelle forme vous donnerez à vos biscuits. En l’occurence, j’ai choisi le très original coeur, et bricolé de petites étiquettes pour accrocher aux biscuits.  Le concept est réutilisable pour des anniversaires, des fêtes des mères ou des fêtes des pères, bien entendu, ou simplement en cadeau gourmand parce qu’on a envie 🙂

Ingrédients (pour une quarantaine de biscuits) :

  • 120g de beurre mou
  • 120g de sucre de canne
  • 1 oeuf
  • 10cl d’huile d’olive au citron (que je fais moi-même, il suffit de laisser macérer des écorces sèches de citron dans de l’huile d’olive).
    A défaut, 10cl d’huile d’olive et 3 gouttes d’huile essentielle de citron font aussi l’affaire, ou encore un zeste de citron bio.
  • 50g de poudre d’amandes
  • 350g de farine
  • 1/2 sachet de levure chimique

Préparation :

  • Travailler le beurre avec le sucre jusqu’à obtenir un mélange mousseux.
  • Battre l’oeuf avec l’huile et ajouter petit à petit au beurre, en incorporant bien.
  • Verser ensuite la poudre d’amande, puis la farine mélangée à la levure, jusqu’à obtenir une pâte épaisse et légèrement friable.
  • Etaler la pâte sur 1 bon centimètre d’épaisseur et découper vos biscuits à l’emporte pièce. Percer un petit trou avec un cure dent pour passer plus tard le fil.
  • Enfourner 10 minutes à 180°C.

Pendant ce temps, vous pouvez imprimer les étiquettes en téléchargeant le fichier ici : Croque moi. Découpez les, et percer un petit trou à l’aide d’une aiguille pour faire passer le fil.

Une fois les biscuits refroidis, il ne vous reste plus qu’à accrocher les étiquettes aux petits coeurs, et à mettre le tout dans une jolie boîte à offrir !

Renard argenté

Marmelade de trois agrumes

Janvier est la période idéale pour trouver des agrumes « originaux », que ce soit les oranges amères ou les citrons bergamote – que j’ai découvert d’an dernier à l’étal bio de mon petit marché. Comme c’est un peu le seul endroit où je peux trouver des oranges amères et des citrons bergamote bio, je fais le plein pour faire des marmelades. Celle d’oranges amères est encore en préparation (elle se fait sur trois jours) mais la marmelade de trois agrumes est déjà en pots, avec ses parfums d’orange douce, pamplemousse et bergamote !

Comme toujours pour les confitures d’agrumes, je ne jure que par le bio, puisque les zestes voire les peaux entières rentrent dans la confection. Ici, je n’ai utilisé que les zestes, ce pourquoi la préparation est plus rapide (les zestes confisent plus vite et sont moins amers). Mes pamplemousses et citrons avaient une peau trop épaisse pour qu’elle soit ajoutée à la confiture – cela donne de l’amertume.

Ingrédients (pour 1kg de confiture environ) :

  • 8 oranges douces
  • 2 pamplemousses
  • 2 gros citrons bergamote
  • 1kg de sucre
  • 15dl d’eau

Préparation :

  • Zester finement les agrumes. Peler à vif les oranges et les pamplemousses (veiller à recueillir le jus), et presser le jus des citrons.
  • Garder les pépins pour les mettre dans un nouet et faciliter la prise de la marmelade.
  • Détailler les oranges en quartier, et détailler les pamplemousses en suprêmes pour enlever leur membrane, trop épaisse.
  • Mettre le tout dans un saladier, verser le jus de citron par dessus, et ajouter 300g de sucre.
  • Laisser reposer une douzaine d’heure.
  • Une fois le temps passé, verser le tout dans une marmite, ajouter encore 300g de sucre et 15 dl d’eau et laisser frémir pendant une bonne heure (ne pas oublier de mettre le nouet avec les pépins au milieu).
  • Au bout d’une heure, ajouter le reste de sucre et laisser encore cuire 40 minutes. Le volume doit avoir diminué d’un tiers environs.
  • Vérifier la prise de la marmelade avant de mettre en pots stérilisés, les retourner pour faire le vide.

Je suis un peu monomaniaque en hiver pour les confitures, après celle de pamplemousse à la rose et de citron, la prochaine qui viendra sera la marmelade d’orange amère !

Renard argenté

Confiture de citron

A Noël, je suis repartie de chez mes parents avec plein de cadeaux et plein de citrons ! Pour changer un peu de la lemon curd, j’ai fais de la confiture de citron, un délice acidulé avec des tranches fines de citron presque confits, un régal sur les brioches ou les tartines ! C’est une confiture très esthétique aussi, et dont la confection s’étale sur trois jours (peu de travail à chaque fois, mais il faut le prévoir si on en veut pour le goûter du dimanche 🙂 ).

Ingrédients :

  • 800g à 1kg de citrons bio (on garde les écorces, donc du bio est indispensable)
  • Le même poids en sucre qu’en fruit au bout du troisième jour
  • 1 verre d’eau par 500g de sucre.

Préparation :

  • Le premier jour : laver et brosser les citrons. Les couper en tranches très fines (au couteau ou à la mandoline), les épépiner (réserver les pépins dans un nouet) et les mettre dans une casserole. Recouvrir d’eau froide et laisser macérer 24 heures.
  • Le second jour : changer l’eau (je l’ai récupérée pour la boire, de l’eau citronnée après les fêtes n’est jamais superflu ^.^) et faire bouillir une dizaine de minutes avant de couper le feu et laisser macérer de nouveau 24 heures.
  • Le troisième jour : égoutter les citrons, les peser (j’ai récupéré 650g de citron). Dans la casserole à confiture, mettre le même poids en sucre qu’il y a de fruit et ajouter 1 verre d’eau. Porter à ébullition une dizaine de minutes avant de mettre les fruits, puis laisser prendre à feu moyen. Eviter de remuer pour ne pas casser les tranches de citron.
  • Quand la confiture est prête, la verser dans des pots stérilisés.

Si le fait d’avoir des tranches de fruits vous dérange, il est tout à fait possible de les couper en plus petits morceaux, à la façon d’une marmelade d’oranges amères.

 

Renard argenté

Sablés aux jaunes d’oeufs – biscuits de Noël

Ces sablés sont une recette que je fais systématiquement après les étoiles à la cannelle, pour ne pas gaspiller les jaunes d’œufs qui restent 🙂 La pâte se découpe à l’envie, mais cette année j’ai fais des genre de poinsettia pour utiliser aussi le glaçage qui me restait – après l’avoir coloré en rouge et en jaune.

Ingrédients :

  • 200g de beurre
  • 100g de sucre
  • 3 jaunes d’œufs
  • 1 pincée de fleur de sel
  • le zeste d’un citron (ou d’orange, ou rien du tout).
  • 320g de farine
  • un reste de glaçage royal (mélange de blanc d’œuf et de sucre glace) ou du beurre

Préparation :

  • Laisser ramollir le beurre à température ambiante, puis le mélanger au sucre, aux jaunes d’œufs battus, sel et zeste. Travailler à la cuillère en bois jusqu’à obtenir une pommade.
  • Ajouter alors la farine et malaxer jusqu’à obtenir une pâte souple.
  • Découper à l’emporte pièce. Si vous n’utilisez pas de glaçage royal, dorer au beurre fondu.
  • Enfourner 10 minutes à 220°C.
  • Si vous utilisez un glaçage royal, recouvrir les biscuits une fois refroidis de glaçage et laisser sécher quelques heures.

 

Cake citron ricotta

Cake au citron (bergamote) et à la ricotta

Cake citron ricotta

Le cake au citron et à la ricotta est un de mes « classiques », un gâteau à la texture moelleuse et aux parfums du sud – ricotta, citron et huile d’olive. Cette fois j’ai testé avec du citron bergamotte, trouvé au petit marché par chez nous – et acquis à prix d’or car la maraîchère bio pratique des prix piquants… Mais, pour les agrumes plus que pour le reste, je privilégie le bio, ça permet d’utiliser les zestes et de ne rien gâcher 🙂 Et puis je ne connaissais pas le citron bergamotte.

Ingrédients :

  • 250g de ricotta
  • 200g de farine
  • 1/2 sachet de levure
  • 150g de sucre
  • 3 oeufs
  • 2 cs d’huile d’olive
  • 2cs de crème fraiche
  • 1 citron bio – zeste et jus

Préparation :

  • Préchauffer le four à 180°C
  • Casser les oeufs en séparant les blancs des jaunes. D’un côté, battre les jaunes avec le sucre, de l’autre, battre les blancs en neige bien ferme.
  • Dans le mélange jaunes + sucre, ajouter la ricotta, puis la farine tamisée avec la levure. Battre jusqu’à obtenir un mélange homogène.
  • Ajouter ensuite par dessus le zeste du citron, son jus, l’huile d’olive et la crème. Battre de nouveau fermement.
  • Enfin, incorporer délicatement les blancs en neige.
  • Enfourner 25 à 30 minutes à four chaud, puis laisser refroidir avant de démouler.

 

Gel aloe vera - agrumes

Gelée d’aloe vera aux agrumes pour les cheveux

Gel aloe vera - agrumes

Sur la base d’une recette disparue en cours de migration, voici un gel pour prendre soin des pointes – toujours fragiles surtout sur les cheveux longs, et plus encore quand il fait froid et que les pulls en laine augmentent les frictions. Cela fait maintenant… 8 mois que j’utilise l’aloe vera en soin sur les pointes, et l’effet est nettement visible : beaucoup moins de fourches et de pointes cassées !

Les versions précédentes, je les avais faites avec de l’hydrolat de rose de Damas et de l’huile d’argan (parce que je voulais que le gel soit aussi efficace pour le visage) mais cette fois, pour palier à l’hiver, j’ai fais une version orientée cheveux abimés exclusivement.

Ingrédients :

  • 20 ml d’eau aromatique de citron
  • 15 ml d’eau aromatique de pamplemousse
  • 20 ml d’eau aromatique de yuzu
  • 1 cc de gomme xanthane (gélifiant à froid)
  • 2 cc d’huile de sapote (protection des cheveux secs et abimés)
  • 50 ml de gel d’aloe vera (fortement hydratant et protection contre les agressions extérieures – vent, pulls en laine et sèche-cheveux ^.^ )

Préparation :

  • Dans un petit bécher, mélanger les eaux aromatiques d’agrumes. Si vous n’avez pas les 3 citées (et choisies pour leur parfum seulement), n’importe quel hydrolat pourra être utilisé. Je doute que les pointes de cheveux absorbent bien les propriétés d’un hydrolat, mais l’intérêt d’en mettre est surtout l’hydratation.
  • Ajouter ensuite la gomme xanthane et fouetter jusqu’à obtenir un gel légèrement blanc et surtout homogène (la gomme a tendance à faire des grumeaux sinon).
  • Faire fondre l’huile de sapote au bain marie et ajouter 2 cc à la gelée d’agrumes. Bien mélanger de nouveau, au fouet, pour répartir l’huile dans tout le mélange. L’intérêt d’ajouter une huile est d’une part, de nourrir les pointes, et d’autre part, de favoriser l’hydratation de ces mêmes pointes (de la même façon que pour le visage, on applique d’abord un hydrolat avant de mettre un sérum).
  • Ajouter ensuite le gel d’aloe vera, fouetter de nouveau pendant une ou deux minutes, avant de transvaser dans un flacon pompe.

J’utilise ce gel après le shampoing, sur cheveux humides mais essorés, en en mettant quelques pression dans mes mains et en frottant délicatement les pointes. Il n’est pas utile de rincer et le gel peut aussi être utilisé sur cheveux secs.

Lemon curd

Lemon curd (et les étiquettes qui vont avec !)

Lemon curd

La lemon curd est un péché mignon et acidulé, et aisé à réaliser. Parfait pour accompagner les scones, brioches et tartines, mais aussi pour garnir un fond de pâte et réaliser en moins d’une heure de délicieuses tartelettes au citron !

Ma maman m’avait donné, la dernière fois que je l’ai vu, des petits citrons de son citronnier. Assez pour réaliser quelques petits pots de lemon curd, d’après une recette de Penny Holmes et Susan Mallet, dans le petit livre Simply British (livre qui me fourni aussi MA recette de scones et de shortbreads ^.^).

Comme mes citrons étaient tout ce qu’il y a de plus naturel et sans pesticide, j’ai utilisé, tant qu’à y être, du sucre de canne bio, des oeufs bios et du beurre bio (mais l’important c’est surtout les citrons non traités ^.^).

Ingrédients (pour environ 1kg de lemon curd) :

  • 100g de beurre
  • 300g de sucre en poudre
  • 3 gros citrons (ou 6 petits)
  • 4 oeufs légèrement battus

Préparation :

Si vous voulez conserver la lemon curd, stérilisez vos pots et séchez les bien, au préalable.

Zester les citrons finement (d’où l’importance du « non traités »), et en extraire le jus.

Dans une casserole à bain-marie, mettre le beurre (coupé en dés), le sucre, le zeste et le jus des citrons, et laisser cuire jusqu’à ce que le beurre ait fondu, et que le sucre se soit dissout, en remuant avec une cuillère en bois.

Dans un bol à part, battre les oeufs à la fourchette.

Une fois que la préparation au bain-marie est prête, armez-vous d’une petite passoire-tamis, et d’un fouet. Verser les oeufs dans la passoire, au dessus du reste de la préparation, et mélanger ensuite au fouet, sans cesser, pendant une quinzaine de minute : le mélange s’épaissit et devient crémeux (il est important de bien battre le tout sans arrêt pour ne pas que les oeufs fassent des grumeaux).

Verser ensuite dans les pots, ou sur un fond de pâte brisée pour réaliser une tarte au citron.

Etiquettes :

J’ai réalisé de jolies étiquettes, parce que j’aime bien les jolis papiers. Vous trouverez le fichier ci-dessous, que vous pouvez imprimer soit sur du papier autocollant, soit sur du papier bristol 🙂

Lemon Curd

 

Renard argenté

Sorbet au fromage de chèvre

Tour de marché avec ma maman dimanche – officiellement en quête de tissu. Mais si on n’en a pas trouvé, on est revenu avec plein d’autres trucs quand même –, nous sommes passées devant des marchands de fromages de chèvre, et j’avais envie de faire mon fameux sorbet au fromage de chèvre (je dis « fameux », mais à chaque fois que j’en parle, les gens prennent un air complètement estomaqué. Si, ça se fait, on en a mangé une fois avec ma mère dans un restaurant, même. Et c’est très bon, pas fort du tout, très délicat au palais, et ça se mange sans fin ;)).

J’en avais fait l’an dernier, déjà, mais j’ai amélioré quelque peu la recette depuis…

A préparer la veille de la dégustation :

Ingrédients (pour 1L de glace)

  • 400g de fromage de chèvre frais égoutté (le plus frais possible, au stade de fromage blanc. Sinon, vous aurez du mal à le battre, et ce sera très fort au goût)
  • 400 g de sirop baumé (soit 200g de sucre pour le même poids en eau)
  • le jus de deux citrons
  • 1 blanc d’oeuf battu en neige.

Préparation :

Sirop baumé :

Dans une casserole, verser le même poids en eau qu’en sucre (le sirop baumé se garde au frais en bouteille, si l’on risque d’en avoir besoin plus tard pour un autre sorbet…). Mettre à feu doux jusqu’à ce que le sucre soit dissous, atteindre l’ébullition légère et bullotante (je veux dire, juste les première bulles qui remontent, l’eau ne doit pas frémir) et arrêter juste à cet instant (l’eau doit être redevenue claire).

Sorbet :

  • Verser le sirop chaud sur le fromage de chèvre, fouetter jusqu’à ce que le mélange soit lisse, ajouter le jus des citrons (et pourquoi pas les zestes).
  • Mettre au frais. Avant de passer le mélange dans la sorbetière, battre un blanc en neige bien ferme, que la machine incorporera toute seule. Le blanc en neige (outre le fait qu’il est elfique, diront certaines… :)) permet d’obtenir une consistance plus onctueuse, et plus légère (« normal, c’est elfique »).
  • Si l’on n’a pas de sorbetière, il suffit d’incorporer le blanc en neige à la cuillère, de mettre en bac et au congélateur… ça marche aussi 🙂

A servir seul ou accompagné – de coulis de framboises, de miel de thym, en trou normand ou pas, avec de la Chartreuse verte, ou du sirop de verveine.

Variantes :

Ce sorbet est tout à fait faisable sans sorbetière (ce qui m’arrange puisque je n’en ai pas à l’appart’) ; et comme il fait partie de mes préférés, j’improvise des variantes 😉

  • Avec du “P’tit Billy” et de la crème fraîche, la texture est plus épaisse.
  • Avec du zeste de citron bio.
  • Avec du thym.
Renard argenté

Flan aux oeufs et lait de chèvre

Après les flans aux oeufs au lait frais ce week-end, j’exploite la recette de la mémée de maman 🙂 Avec l’excuse que j’héberge Tatiana à l’appart’ ce soir. Version lait de chèvre et citron — première fois que je goûte au lait de chèvre, et forcément j’adore ça (mais je ne l’utiliserai pas pour faire du chocolat chaud 🙂 ).

Ingrédients (pour 6 ramequins) :

  • 1/2L de lait de chèvre
  • 25g de sucre citronné (tout bête à faire : je récupère toujours les zestes de citron non traité, il suffit de les mettre, une fois séchés, dans un bocal de sucre. Déclinable à l’envie avec les zestes d’oranges, de pamplemousse, gousses de vanille et autres épices)
  • 4 oeufs (des poules des parents 🙂 )
  • Une pincée de zestes de citron en poudre (idem, récupérer les zestes, les faire sécher, les passer au mixer/pilon…)

Préparation :

  • Faire chauffer le lait avec le sucre citronné dans une casserole.
  • A part, battre les oeufs en omelette.
  • Quand le lait est tiède, porter hors du feu. Verser les oeufs dans le lait, en fouettant vigoureusement (sinon les oeufs vont cuire tout de suite dans le lait, ce qui n’est pas du meilleur effet).
  • Ajouter deux pincées de zeste, remélanger.
  • Verser dans les ramequins. Faire cuire au bain marie à 180°C pendant 15/20 minutes.
Renard argenté

Biscuits au miel

Après les étoiles, des petits biscuits au miel (c’est ma maman qui a fait la pâte, pendant que je travaillais aux étoiles :)).

Ingrédients (pour 15 biscuits) :

  • 250g de farine.
  • 2 jaunes d’œufs
  • 130g de beurre en parcelles
  • 1cs de zeste de citron râpés
  • 80g de sucre
  • 2cs de miel

Préparation :
Tamiser la farine ; au centre, rassembler les jaunes, le beurre, les zestes, le sucre et le miel.
Mélanger du bout des doigts, ramasser la pâte en boule et réserver 30min au frais.
Avec une poche à douille, déposer des petites couronnes de pâte (en l’occurrence, plutôt des longs boudins style churros, coupés en petits tronçons ensuite) sur sur une plaque beurrée (ou du papier sulfurisé).

Faire cuire 20min au four à 150°C.