Velouté de carottes au lait de coco

Velouté de carotte au lait de coco

Velouté de carottes au lait de cocoPour ceux qui jouent les difficiles avec les soupes, un bon compromis pour ne pas avoir de soupe à la grimace le soir est de jouer l’originalité – et le lait de coco est un bon adjuvant pour ça.

Ce velouté est devenu un de mes classiques, dont je décline ici la version la plus « riche » (parce que parfois je suis feignasse et je me contente de cuire les carottes avant de les mixer avec le lait de coco ^^).

Ingrédients (pour 4 bols) :

  • 1kg de carottes
  • 2 oignons
  • 1/2 litre de bouillon de volaille
  • 25cl de lait de coco
  • 1 cs de curry

Préparation :

  • Faire revenir les deux oignons coupés en rondelles dans de l’huile d’olive.
  • Ajouter ensuite les carottes émincées.
  • Préparer le bouillon de volaille et le verser sur le tout. Les légumes doivent être à peine couverts par le bouillon (au besoin, rallonger à l’eau). Ajouter le curry.
  • Laisser cuire jusqu’à ce que les carottes soient tendres (je compte bien 40 minutes). Le bouillon doit avoir diminué d’au moins un tiers.
  • Juste avant de mixer, ajouter le lait de coco. La texture doit rester crémeuse.
  • Vérifier l’assaisonnement avant de servir et ajouter éventuellement du curry si la saveur n’est pas assez prononcée.
Renard argenté

Crème bonne mine à l’abricot

Une crème qui aide à garder les couleurs difficilement gagnées au soleil. L’odeur d’abricot (donnée par l’extrait aromatique, même si l’huile d’abricot est bien parfumée aussi) se combine très bien à l’eau de fleur d’oranger, ce qui rend l’application très agréable 😉 Fanny a d’ailleurs craqué pour cette crème, ce pourquoi ce sera la première que je bloguerai 🙂

Phase acqueuse :

  • 20g d’HY de fleur d’oranger
  • 16g d’eau de source (ou d’eau déminée)

Phase huileuse :

  • 10g HV amande
  • 5g HV carotte
  • 5g HV noyaux d’abricot
  • 4g de cire émulsifiante

+ 8 gtt EPP, 8 gtt vitamine E, 12 gtt arome naturel abricot.

Au bain-marie, faire chauffer les huiles et fondre la cire émulsifiante. Porter les hydrolats à la même température (régulièrement, du moins… je ne le fais pas, personnellement ;). Diluer l’EPP dans les huiles, la vitamine E dans les hydrolats, puis verser les seconds dans les premières. Battre (au fouet ou à la fourchette) jusqu’à obtenir une belle texture, laisser refroidir pour ajouter l’arome en mélangeant de nouveau.

Cette recette était destinée à la fois pour le corps et le visage, je n’ai donc pas mis d’HE.

L’huile de carotte, comme l’huile d’abricot, est un bon préparateur pour le soleil, et permet de conserver le hâle plus longtemps. L’huile d’amande est assouplissante et l’hydrolat de fleur d’oranger hydratant (sans parler de son odeur ;)).

On peut tricher pour l’effet bonne mine en ajoutant des pigments en fin de préparation : ocre rouge et jaune pour obtenir une teinte abricot…

ça fait plus d’un mois que j’ai préparé cette crème, et elle se conserve très bien (enfin, il n’en reste plus beaucoup ;)). Pour le hâle, difficile à dire, cependant : je bronze difficilement, et puis bronzer en ville, pas évident 🙂 Mais son atout principal reste son odeur…

Renard argenté

Carrot cake

Un cake aux carottes pour un mini girl’s moot à Lyon — avec la Fée Sylvae, et la Princesse Béatrice. A déguster sur les gradins de l’amphithéâtre de Fourvière, chauffés par le soleil, pendant que le soir tombe * ronronron *

Ingrédients :

  • 200g de farine
  • 1/2 sachet de levure alsacienne
  • 2 œufs (des poules de mes parents)
  • 125g de sucre
  • 125g de beurre
  • 250g de carottes râpées (du marché)
  • 60g de cerneaux de noix concassés
  • 1/2cc de cannelle en poudre.
  • 1 cs de zestes d’agrumes (citron, orange, mandarine… un mélange ramené de Corse par mes parents)

Préparation :

  • Préchauffer le four à 180°C.
  • Trouver une bonne âme pour râper les carottes et concasser les noix après les avoir extirpées de leurs coquilles. En l’occurrence, la douce Princesse 🙂
  • Pendant ce temps, battre les œufs avec le sucre, jusqu’à ce que le mélange mousse. Ajouter ensuite la farine, petit à petit, puis le beurre fondu. Incorporer la levure, la cannelle, puis les carottes et les noix. Mélanger délicatement afin d’obtenir une préparation homogène.
  • Beurrer le moule à cake, et verser la préparation.
  • Faire cuire 50min au four (VRAIMENT 50 minutes : vive mon nouveau mini-four à chaleur tournante !) : la lame d’un couteau doit ressortir sèche.
  • Laisser refroidir avant de démouler.

La fée, enrhumée, ne put sentir la bonne odeur qui envahissait l’appart’ à son arrivée… Mais l’odeur est à la hauteur du goût ! Un vrai délice.