Marmelade de trois agrumes

Janvier est la période idéale pour trouver des agrumes « originaux », que ce soit les oranges amères ou les citrons bergamote – que j’ai découvert d’an dernier à l’étal bio de mon petit marché. Comme c’est un peu le seul endroit où je peux trouver des oranges amères et des citrons bergamote bio, je fais le plein pour faire des marmelades. Celle d’oranges amères est encore en préparation (elle se fait sur trois jours) mais la marmelade de trois agrumes est déjà en pots, avec ses parfums d’orange douce, pamplemousse et bergamote !

Comme toujours pour les confitures d’agrumes, je ne jure que par le bio, puisque les zestes voire les peaux entières rentrent dans la confection. Ici, je n’ai utilisé que les zestes, ce pourquoi la préparation est plus rapide (les zestes confisent plus vite et sont moins amers). Mes pamplemousses et citrons avaient une peau trop épaisse pour qu’elle soit ajoutée à la confiture – cela donne de l’amertume.

Ingrédients (pour 1kg de confiture environ) :

  • 8 oranges douces
  • 2 pamplemousses
  • 2 gros citrons bergamote
  • 1kg de sucre
  • 15dl d’eau

Préparation :

  • Zester finement les agrumes. Peler à vif les oranges et les pamplemousses (veiller à recueillir le jus), et presser le jus des citrons.
  • Garder les pépins pour les mettre dans un nouet et faciliter la prise de la marmelade.
  • Détailler les oranges en quartier, et détailler les pamplemousses en suprêmes pour enlever leur membrane, trop épaisse.
  • Mettre le tout dans un saladier, verser le jus de citron par dessus, et ajouter 300g de sucre.
  • Laisser reposer une douzaine d’heure.
  • Une fois le temps passé, verser le tout dans une marmite, ajouter encore 300g de sucre et 15 dl d’eau et laisser frémir pendant une bonne heure (ne pas oublier de mettre le nouet avec les pépins au milieu).
  • Au bout d’une heure, ajouter le reste de sucre et laisser encore cuire 40 minutes. Le volume doit avoir diminué d’un tiers environs.
  • Vérifier la prise de la marmelade avant de mettre en pots stérilisés, les retourner pour faire le vide.

Je suis un peu monomaniaque en hiver pour les confitures, après celle de pamplemousse à la rose et de citron, la prochaine qui viendra sera la marmelade d’orange amère !

Laisser un commentaire