Ecosse – Île de Skye

Lors de notre dernier passage, nous n’étions pas restés assez longtemps en Ecosse pour aller sur l’Île de Skye. C’était donc un passage obligé pour cette fois ci, et on a tenu à y rester trois nuits.

Nous avons trouvé un superbe B&B, Kinloch Follart – le meilleur B&B que j’ai fait. Des hôtes adorables, une maison superbe, une vue imprenable, un petit déjeuner délicieux (Scottish Salmon Rules !), pour un prix tout à fait correct au vue de la prestation fournie !

(Petit conseil : réserver vraiment au plus tôt, genre 5 ou 6 mois avant le départ, pour être sûr d’avoir une chambre !).

Et l’Île de Skye est une merveille ! Mon gros coup de coeur de ce voyage. Nous avons commencé par traverser l’île depuis le port d’Armadale, et sommes remonté jusqu’à Tallisker par des petites routes à une seule voie encombrée de moutons. Le décor est grandiose (l’Île de Skye est une île volcanique, aux paysages très découpés). A Talisker se trouve une distillerie ouverte à la visite (il fallait qu’on en fasse quand même une, même si on préfère le cidre ^.^).

La route pour les Faery Pools dans le massif de Glen Brittle est quelques centaines de mètres plus loin, nous l’avons donc empruntée et nous sommes aperçus qu’elle est au final « très » fréquentée (pour une route à une seule voie). Il faut dire que les Faery Pools sont bien courrues, même le jour où tous les midges de l’île étaient en congrès à cet endroit-là ! Le fait d’être dévorés vivant par ces petits moucherons vampires (et ce malgré le répulsif acheté à prix d’or) nous a plutôt refroidis et nous ne sommes pas montés aussi haut qu’il aurait fallu. Mais nous sommes arrivés au bond moment pour voir un superbe arc-en-ciel, ce qui était un joli cadeau du ciel !

Après cela, il était temps d’arriver à notre B&B. Accueillis comme des rois par nos hôtes, nous profitons du salon cosy (vieux fauteuils en cuir, bibliothèques garnies et plaids écossais) et de la vue imprenable sur le loch Dunvegan.

Dunvegan qui sera notre occupation du lendemain : le château des Macleod est occupé depuis 800 ans par le clan, et permet de passer la journée au même endroit sans s’ennuyer une seule seconde ! Nous avons commencé par une croisière sur le loch pour aller voir la colonie de phoques qui y a élu domicile (protégé de leurs prédateurs tout en ayant abondance de nourriture et températures stables). Les bébés phoques apprenaient à nager avec leurs mères, ou faisaient grassement la sieste, et le guide ne manque pas d’anecdotes sur ces animaux (qui plus est son accent écossais est tout à fait compréhensible ^.^).

De retour sur la terre ferme, j’ai tenu à faire tous les jardins du château, qui valent le détour. Puis nous avons profité de la visite guidée du château – avant de refaire la visite cette fois seuls pour tout voir et lire tous les panneaux.

Le lendemain, nous partons en balade du côté des plages de corail, aidés par les indications de nos hôtes. L’endroit est merveilleux, et le temps parfait (grand soleil et 22°C). Nous y resterons des heures à admirer le panorama vers ces eaux bleues, ce sable blanc et ces rochers noirs, avant de reprendre la route pour Portree – et son mignon port de pêche avec ses maisons colorées – puis le massif de Storr – et son fameux pic, le « Old Man of Storr ».

Dernière nuit au B&B, puis cette fois nous quittons l’île à regret (même si le reste du séjour nous promet encore de belles étapes).

Aucun doute, la prochaine fois, on y reste encore plus longtemps ! Il y a vraiment des paysages grandioses à voir et de belles marches à faire !

 

Laisser un commentaire