Compotée de tailladins d’orange au sirop

De la Table du Bon Roi Stanislas, je garde un très bon souvenir, et l’envie d’y retourner. Ambiance, cuisine, et explication des petits plats tous plus imprononçables alléchants les uns que les autres… et en dessert, le tailladin d’oranges aux fruits secs.

Mes parents n’avaient pas vraiment d’idées pour le dessert du Réveillon de Noël. Moi, l’envie de refaire ce tailladin. Le web reste assez muet sur la recette, expliquant juste que le tailladin est un terme de confiserie pour désigner de fines tranches d’orange ou de citrons. J’ai trouvé dans un vieux bouquin une recette de « compotée de tailladins d’orange », assez obscure (on parle de blanchir les oranges…). J’ai composé avec ça et mes souvenirs gustatifs. Et le résultat… je vous laisse juger 🙂

Attention, ce dessert est à préparer la veille, pour que les fruits secs aient bien macéré.

Ingrédients (pour 5/6 personnes) :

  • 8 oranges
  • une poignée de pruneaux
  • une poignée d’abricots secs
  • eau et sucre pour le sirop baumé.

Préparation :

  • Zester finement les oranges. Les peler à vif et extraire les quartiers d’orange sans leur peau transparente. Pas très compliqué, mais assez long… Eviter de perdre du jus, il servira pour le sirop.
  • Dans une casserole, faire un sirop de sucre en mettant autant de liquide que de sucre (compter dans le liquide le jus des oranges). Quand le sucre est dissolu et que le sirop commence à s’épaissir, verser délicatement les oranges avec leurs zestes.
  • Donner trois bouillons successifs. Reverser dans le saladier et ajouter les abricots et les pruneaux. Laisser macérer une journée.
  • Quelques heures avant de servir, faire réduire le sirop à part quelques minutes et reverser sur les fruits.

Pour accompagner, j’ai réalisé des biscuits à l’orange (j’avais prélevé quelques pincées de zeste d’orange en prévision), des truffes au chocolat et disposé quelques macarons nancéens aux amandes.

Laisser un commentaire